La présentation de Jésus au temple

Une rencontre de catéchèse festive d’une heure trente à deux heures pour découvrir et fêter Jésus lumière du monde. A vivre entre parents et enfants rassemblés ou avec une ou plusieurs équipes d’enfants d’âge primaire.


Origine et sens de cette fête
Le 2 février, fête de la présentation de Jésus au temple ou fête de la chandeleur, est placé sous le signe de la lumière, et de la joie. Les jours s’allongent, nous célébrons Jésus « lumière des nations ».
Au temple de Jérusalem, 40 jours après sa naissance, selon la loi juive, Marie et Joseph présente leur fils à Dieu. Siméon, un vieux prêtre reconnaît Jésus comme le Messie et le bénit Lc, 2, 22-40.
Le jour de cette fête, pour exprimer notre joie, nous faisons des crêpes. Cette tradition serait la survivance d’une coutume païenne d’origine celte. La crêpe symbolisait la roue solaire et elle devait être offerte aux divinités sous peine de voir son blé avarié.

Matériel
CD « Un nouveau millénaire » Marie-Louise Valentin et Hubert Bourel
CD 11 chants pour la catéchèse volume 2 "Trésors de la Foi" Tardy
Lecteur CD
Modèle de lunettes adultes
Modèle de lunettes enfants
Objets insolites cf le déroulement
Bougie, lampe de poche
Diaporama Crédit photos, Jahovil, Flickr
Vidéoprojecteur
Icône, tissu à draper, fleurs
Bible
Corbeille avec les signets(un par personne)
feuille de chants avec texte de prière
Pâte à crêpes ou crêpes si vous terminez par un goûter

Accueil

- Se rassembler
- Apprendre le chant « La lumière est venue sur la terre » CD « Un nouveau millénaire » Marie-Louise Valentin et Hubert Bourel
- Chacun fabrique sa paire de lunettes noires à partir du patron.
Reproduire et découper les lunettes dans du papier canson, coller du papier vitrail noir à la place des verres.

Expérimenter et intérioriser
l’obscurité et la lumière dans sa vie

1. Jouer avec l’obscurité

a) L’expérience
Chaque enfant et adulte portent les lunettes qu’il vient de confectionner.
Le groupe se déplace dans une salle obscure, où des objets insolites pour une salle de caté y auront été préalablement déposés. Par exemple : peluche, brosse à cheveux, ballon de foot, trottinette, maracas, lunettes de piscine, pelle à sable…

Par petits groupes, les participants cherchent les objets dans le noir.
Quand tous les objets sont trouvés, quitter les lunettes et introduire progressivement la lumière, par exemple : allumer une bougie, puis une lampe de poche puis ouvrir les volets.
Au fur et à mesure inviter les enfants à être attentifs à la mise en lumière des objets (jeux d’ombres et de lumières).

b) Relecture de l’expérience
- Comment a-t-on vécu « l’obscurité » ? (lunettes noires dans pièce obscure).
- Qu’avons-nous ressenti ? Crainte, peur, solitude, indifférence, paix…
- Au moment où la lumière est revenue, qu’avons-nous éprouvé ? qu’avons-nous vu ?

2. Ouvrir son regard à la lumière.

a) Visionner le diaporama proposé (lien) : Lever de soleil, feu, paysage, vitraux…

b) Laisser réagir sur ce qui a été vu.

c) Pour aller plus loin dans la réflexion.
- A quoi sert la lumière à la maison, dans la nature, à l’église ?
- Que représente-t-elle dans ma vie, dans ma prière ?

Célébrer

Soigner le décor : icône, tissu à draper, fleurs, une grosse bougie près de la corbeille avec les signets…

Se rassembler
- Ecouter le texte Dans l’obscurité
- Chanter « La lumière est venue sur la terre »

Ecouter la Parole
- Proclamer le texte d’Evangile Luc 2, 29-32
- Méditer : « Nous sommes 40 jours après la fête de Noël, les jours s’allongent, la lumière du jour nous illumine plus longtemps. Joseph et Marie portent l’enfant au temple, afin de le présenter au Seigneur et de le consacrer à Dieu. C’était la loi juive. Ainsi ils venaient reconnaître qu’une naissance est un cadeau de Dieu. Un vieillard nommé Syméon vient à la rencontre de Jésus et le salue comme « lumières des nations. » Prenons le temps de découvrir comment Jésus est lumière pour chacun de nous. »

Temps d’intériorisation En silence ou sur la version instrumentale de « Accueillir ta lumière »
- Puis chanter le refrain : « Accueillir ta lumière »
- Un enfant, un parent ou un animateur se déplace pour prendre la bougie. Il la donne à son voisin puis la lumière se transmet de main en main. Le dernier vient la reposer près des signets.
- Ensemble prier avec le texte :
Comme la lampe éclaire ma maison... D’après Ma Vie est un Trésor page 153

Envoi
- Souhaiter à chacun de laisser le Christ éclairer sa vie
- Chanter « La lumière est venue sur la terre » pendant la remise du signet.

Il est possible de terminer cette rencontre en partageant des crêpes.

Word - 22 ko
Prières
Word - 54 ko
Signet
PowerPoint - 1.5 Mo
- publié le 18 février 2010- >Version imprimable de cet article Version imprimable